top of page

HARDWARE FRANCE

ASSOCIATION DES FABRICANTS FRANCAIS DE PRODUITS ELECTRONIQUES/NUMERIQUES

Nos prochains webinaires

L’une des missions de Hardware France est de répondre, de manière concrète, efficace et indépendante, aux besoins de ses adhérents, grâce au partage des expériences, savoirs et contacts.

Voici les webinaires que nous organisons pour nos adhérents début 2023.


8 février de 14h à 15h30 : Comment tirer le meilleur parti de l’écosystème français de l’électronique ? Richard CRETIER Crétier, Fondateur de D'Com Conseil (éditeur des Cahiers

de l’Industrie électronique et numérique), ancien DG du syndicat de la sous-traitance électronique et membre d’Hardware France, nous donnera les clés pour des collaborations réussies avec les acteurs de la sous-traitance électronique, les prestataires, les fabricants de PCB, de composants, etc..

14 mars de 14h à 15h30 : Comprendre la réglementation en Europe et anticiper ses principales évolutions. Après un rappel des principes de la réglementation qui s’applique en France et en Europe aux produits électroniques, Anthony VIALE (Acepelec) et Stéphane Elkon (Hardware France) feront un point sur les prochaines évolutions attendues, pour les anticiper au mieux et éviter les pièges. Anthony et Stéphane sont tous deux experts des réglementations qui s’appliquent aux produits électroniques et électriques.

 

144 entreprises françaises des produits électroniques

hardwaroscope 2022 by Hardware France.jpg

📢Voici 144 produits électroniques français innovants, représentant 144 entreprises différentes.

👓Chaque image représente le produit phare d’une entreprise française de produits finis électroniques innovants. Le jeu consiste à les identifier 😀

🔎Il n’y a pas tout ! Nous sommes loin d’une exhaustivité totale. Nous n’avons notamment pas inclus celles qui font partie des « industries historiques » (automobile, aéronautique, mobilité, médical, énergie, équipement industriel, etc..) qui utilisent aussi beaucoup d’électronique. Il s’agit ici de parler de toutes les autres industries qui se développent en France.

⚡Car oui, la réindustrialisation des produits électroniques est en marche. Le nombre de pépites hardware françaises décolle et le made in France aussi.

❔Pourquoi cette infographie ?

📢Notre association souhaite attirer l’attention sur un secteur insuffisamment connu en France : le secteur du hardware, autrement dit celui de la conception et fabrication de produits finis électroniques.

👨‍🏭👩‍🏭Cette industrie représente déjà, en France, des milliers d’emplois directs et indirects et constitue d'importants gisements de croissance. Les talents qui ont permis de faire naître ces formidables produits sont là !

🌳En outre, ce secteur dépend peu des coûts de l’énergie et ne nécessite pas forcément la création de nouvelles infrastructures industrielles, consommatrices aussi de ressources. Les produits hardware français sont particulièrement innovants, performant et vertueux. Ils sont en effet éco-conçus, génèrent moins de GES en utilisant moins de transports, et participent à notre indépendance et la réduction de notre déficit commercial.

📢Nous pensons que les acteurs (pouvoirs publics, investisseurs, médias ..) devraient porter une attention accrue à ce secteur ou, au moins, le considérer comme un secteur à part entière, compte tenu de ses spécificités (besoins, enjeux technologiques, freins, moteurs, réglementation,..). Les réflexions actuelles sur le renouveau de l’industrie devraient aussi prendre en compte ce secteur, porteur d’enjeux forts et de valeur ajoutée.

📢Le hardware est une chance pour la France ! Alors, commençons par l’identifier, le valoriser et l’aider à s’agrandir plus encore !

Fabricants

Fabricants ? Hardware ? De quoi parle-t-on ?

Il nous est souvent demandé ce que nous entendons par « fabricant » et « hardware ».

🧭Pour lever toute ambiguïté et pour mieux comprendre qui nous sommes, voici le sens dans lequel nous utilisons ces mots :

👨‍🏭👩‍🏭Fabricant :

Dans la langue française, le mot « fabricant » est l’acteur qui produit (selon le Larousse, il s’agit d’une « entreprise de production »). Mais il y a des définitions plus larges : selon le Robert, il s’agit d’une entreprise « qui fabrique ou qui fait fabriquer des produits ». Dans cette approche, "fabricant" est donc aussi l’acteur qui fait fabriquer des produits par un tiers

Pour Hardware France, le fabricant est l’acteur qui « pense » le produit et le met sur le marché sous sa marque. Cela recouvre donc un grand nombre de cas de figure, depuis l’entreprise qui conçoit, fabrique et commercialise elle-même un produit, jusqu’à l’entreprise qui demande à une autre de fabriquer pour elle le produit, puis le commercialise sous sa marque. Nous excluons le cas de l’entreprise qui ne fait qu’acheter un produit sur étagère et le revend sous sa propre marque.

Pourquoi cette définition ? Parce qu’elle est cohérente avec ce qui caractérise notre métier : le fabricant de produits hardware est avant tout (1) le maître d’ouvrage du produit (et parfois maître d’œuvre), (2) le responsable vis-à-vis du client final et (3) le « chef d’orchestre » des autres maillons de la chaîne de valeur qui participent à la réalisation du produit.

📱📹💻Hardware :

Ce mot signifie, en anglais, le « matériel ». Lorsqu’il a commencé à être utilisé en français, il désignait essentiellement le « matériel informatique » (ordinateurs, périphériques, serveurs..). Puis, à mesure que d’autres produits embarquaient de l’électronique, le mot s’est étendu.

A Hardware France, nous avons choisi de désigner par « produits hardware », tous les produits contenant de l’électronique, sauf ceux issus des industries historiques (automobile, aéronautique, mobilité, médical, énergie, équipement industriel, etc..).

Pourquoi ? Parce que, nous pensons que le hardware/numérique se diffuse dans tous les biens qui nous entourent mais, pour autant, nous voyons une différence entre les usages existants et les nouveaux usages : une voiture connectée reste une voiture, alors qu’une serrure connectée crée des usages et modèles économiques très différents de son équivalent non connecté.

Enfin, nous avons choisi d’utiliser le mot « hardware » plutôt que « produit électronique » car ce dernier évoque bien souvent l’électronique grand public. Pour nous, le hardware est aussi bien B2C que B2B.

Hardware France signe l'édito des Cahiers de l'Industrie Electronique et Numérique

🙏Les Cahiers de l'Industrie Electronique et Numérique nous ont fait l'honneur de publier, en édito de leur numéro de décembre 2022, un article sur les atouts du secteur des fabricants de produits finis électroniques innovants.

A un mois du CES, 6 raisons de s'intéresser aux fabricants de biens électroniques français.

Dans un mois, les pépites françaises des produits électroniques iront exposer leurs innovations à Las Vegas, où l’on voit se dessiner, année après année, l’avènement d’un véritable « numérique du tangible ». Les raisons de s’intéresser à ces entreprises sont multiples et les chances de notre pays maximales. Une opportunité à saisir pour la France.

pour lire la suite

article ensemble.jpg

Lançons un grand rendez-vous dédié

aux produits hardware français

📢 Hardware France souhaite créer, en France, un rendez-vous annuel dédié aux produits hardware.

👉Pourquoi un tel rendez-vous ?

Notre pays compte plusieurs centaines d’entreprises fabricants de produits hardware innovants qui doivent, bien souvent, exposer sur des salons étrangers (CES, IFA, MWC..) pour se faire connaître et rencontrer leur écosystème.
Nous pensons qu’il est temps, pour la France, de se doter d’un rendez-vous annuel dédié aux produits finis électroniques/hardware.

👉Comment le concevons-nous ?

Dans un premier temps, nous organiserons un rendez-vous annuel sous la forme d’un « espace hardware », au sein du Salon Vivatech. Il rassemblera les fabricants français de produits finis électroniques/hardware innovants et constituera une véritable vitrine du savoir-faire et innovations hardware français, contribuant au rayonnement et l’attractivité de nos acteurs nationaux.

👉Pourquoi sera-t-il un succès ?

D’une part, le nombre d’acteurs français potentiellement intéressés pour exposer sur cet espace est important. Nous souhaitons que le prix de réservation d’espace soit accessible pour les entreprises du secteur pour maximiser leur présence.

D’autre part, Hardware France bénéficie d’une expérience réussie : la première action collective que nous avons organisée avec l’AFNUM au sein de Vivatech 2022 (« hardware corner ») a rencontré un grand succès. Les adhérents de Hardware France qui ont exposé avec nous sur ce corner ont été très satisfaits de leur expérience : beaucoup de visites, de contacts, de visibilité.

👉De quoi avons-nous besoin ?

Nous avons besoin de sponsor(s) pouvant rendre ce projet possible. Il s’agit de réserver les m2 nécessaires sur Vivatech 2023 pour cet espace et rendre son accès financièrement accessible à tous les types entreprises françaises fabricant des produits finis hardware (startups, PME/PMI, etc.).

Réunir pour la 1ère fois les fabricants français de produits hardware/électroniques, c’est la finalité de Hardware France

Cela change beaucoup de choses, pourquoi ?

Tout d’abord, parce que Hardware France constitue un lieu d’échanges, d’entraide et de rencontres unique entre professionnels. Ensemble, on est plus fort, mieux informé et on maximise ainsi ses chances de succès. Les informations non concurrentielles peuvent être échangées entre les membres afin de renforcer les projets de chacun. De plus, Hardware France s’est structuré de manière à ce que ces échanges n’aient lieu qu’entre acteurs du même métier (voir 👇). Les autres acteurs de l’écosystème sont les bienvenus, mais ils sont conviés à certaines occasions seulement et pour apporter leurs savoirs.

Ensuite, parce que Hardware France est un fort levier de promotion des fabricants de produits hardware/électronique. Grâce à nos actions de sensibilisation, les investisseurs, clients, partenaires comprennent mieux ses spécificités et enjeux. Nos entreprises deviennent plus attractives, collectivement et individuellement. De plus, nos adhérents se distinguent par les aides et conseils dont ils disposent et par les engagements qu’ils prennent lors de leur adhésion en tant qu’entreprise responsable et vertueuse.

Enfin, l’action de Hardware France permettra à notre métier de participer à la vie publique et d’être entendu. En effet, en France, les organisations représentant les métiers et secteurs d’activité de l’économie sont consultées et associées avant les prises de décisions réglementaires et de politique publique qui les concernent. Favoriser nos activités et défendre les intérêts de la profession passe ainsi par une expression forte de notre secteur auprès des pouvoirs publics, grâce au rôle de représentant et porte-parole que Hardware France vise à incarner.

Pour finir, quelques réponses aux questions que l’on nous pose souvent :

Qu’est-ce qu'un « fabricant » ? L'entreprise qui est en bout de chaîne et qui met un produit final sur le marché. L’entreprise peut sous-traiter la conception du produit et/ou sa fabrication. L’essentiel est qu’elle reste décisionnaire de la conception et fabrication du produit.

Qu’est-ce qu’un produit électronique/hardware ? Tout produit qui contient au moins une partie électronique.

Qu’est-ce qui nous différencie d’autres organisations ? Hardware France se distingue des autres organisations existantes, comme par exemple celles créées autour de thèmes comme la réindustrialisation de la France, la transition écologique dans l’industrie, la diffusion d’informations techniques ou scientifiques, etc.. Nous sommes complémentaires de telles organisations et les soutenons. Notre spécificité est de ne réunir que les acteurs d’un seul métier et d’adresser tous les thèmes qui lui sont propres.

Hardware France et l'AFNUM ont créé le "hardware corner" à Vivatech 2022

POSTS_linkedin (2).jpg
IMG_9707.JPG
IMG_9677.JPG
IMG_9786.JPG

Nous avons été très heureux de co-créer, avec l'AFNUM, le premier "hardware corner" à Vivatch 2022, avec la présence de plusieurs des adhérents de Hardware France : Altyor, Artifeel, Centiloc et Yomy.
Ce "hardware corner" fût un lieu privilégié pour découvrir ces entreprises, et aussi échanger et communiquer sur nos métiers. Un succès à renouveler !

Hardware France au salon Global Industrie

Salon GI.jpg
Pic GI.jpg

Nous avons été très heureux de rencontrer les acteurs français de l’écosystème électronique, lors du Salon Global Industrie, la semaine dernière.
 
Nous avons rencontré beaucoup d’intérêt vis-à-vis de la démarche de Hardware France, visant à aider concrètement les startups à concrétiser leurs projets et industrialiser leurs produits. De nombreuses actions vont ainsi être lancées prochainement pour nos adhérents. En complément, nos échanges avec les autres acteurs (bureaux d'études, sous traitants, distributeurs) nous confirment encore une fois un besoin de fédération.
 
A l’évidence, la France dispose de tous les talents nécessaires et d’un outil industriel complet et performant pour devenir une nation leader des produits électroniques.
 
Merci à tous ceux rencontrés pour leur accueil et leur positivité et merci à RICHARD CRETIER, des Cahiers de l’Industrie Electronique et adhérent de Hardware France, de nous avoir fait découvrir autant de talents de l’écosystème et de nous avoir donné l’opportunité de présenter notre association.

Sensibilisez avec nous les candidats à l'élection présidentielle

📢Participez à notre grande action de sensibilisation des candidats à l’élection présidentielle en co-signant notre courrier.

👨‍🏭L’élection présidentielle approche. Le thème de la réindustrialisation de la France est l’un des sujets majeurs portés par de nombreux candidats.

💡Nous nous en réjouissons, mais pensons que notre pays doit aller plus loin, et comprendre l’importance du secteur des biens électroniques et technologiques. En effet, pour transformer le monde et répondre à ses défis, il est nécessaire aussi d’agir sur le réel.

🎯Dans nos prochains posts, nous détaillerons chacune de nos 8 propositions :

  1. Identifier le secteur des biens électroniques et technologiques comme priorité nationale

  2. Favoriser l’investissement public et privé dans les projets de développement et industrialisation de biens électroniques et technologiques

  3. Mettre plus complètement en lumière les caractéristiques environnementales des produits vendus sur notre territoire

  4. Aider à la structuration de l’écosystème des biens électroniques et technologiques français

  5. Créer, en France, un salon professionnel international dédié aux biens électroniques et technologiques

  6. Développer les compétences nécessaires pour notre filière

  7. Favoriser les synergies entre grands groupes et startups, PME/PMI

  8. Réduire les coûts liés à la mise en conformité réglementaire des produits

📣N’hésitez pas à partager ce message auprès de tous les acteurs de la filière. Plus les entreprises signataires seront nombreuses, plus nos messages auront de force.

Aidez-nous à faire le recensement des acteurs de l’écosystème hardware français

Nous réalisons actuellement un recensement de tous les acteurs de l’écosystème hardware français.

Il s’agit de tous les métiers qui, dans notre pays, participent à la conception, fabrication et mise sur le marché de produits intégrant de l’électronique/numérique.

Bureaux d’études, ingénierie, conception ; Bureaux de design ; Prototypage ; Laboratoires d’essais ; Fabricants / distributeurs de composants ; Sous-traitants électroniques, PCB ; Intégrateurs, assembleurs, câbleurs ; Logiciel embarqué ; Plasturgie ; Mécanique ; SAV, réparation, etc.

Si votre entreprise fait partie de ces métiers et que vous êtes intéressés de la faire connaître auprès des adhérents de l’association Hardware France, merci de répondre à notre questionnaire Google Form : pour y accéder

Ces informations nous permettront de mieux connaître l’activité de votre entreprise et aidera nos adhérents à trouver les prestataires, sous-traitants et partenaires dont ils ont besoin.

Nous pensons que l’écosystème hardware français dispose de nombreux d’atouts et talents, mais il manque encore de fluidité et de connaissance de l’activité de chacun. Nous voulons, au travers ce travail, faciliter les projets hardware dans notre pays.

Pour une politique industrielle en France qui valorise, structure et favorise l'investissement dans le Hardware

🚀La Semaine d’Industrie l’a bien illustré : l’industrie est de retour ! C’est une bonne nouvelle ! Après la crise du Covid-19, les mentalités évoluent et les pouvoirs publics lancent des actions pour redonner de l’élan à l’industrie française. Tant mieux !

Il faut à présent que cette énergie positive se transforme en une vraie réussite pour notre pays.

Comment faire ? Par quoi commencer ?

💡 Déjà, nous croyons qu’il est urgent que la France se rende compte qu’il n’y a pas une industrie, mais DES industries. Il n’est pas possible d’appliquer un même schéma à toutes les industries, car les caractéristiques et les besoins de l’industrie textile ou chimique ont peu de points communs avec ceux de l’industrie hardware, par exemple.

📢Ensuite, nous pensons qu’il est important que, parmi toutes ces industries, l’industrie hardware française soit enfin reconnue et valorisée. Il y a en effet, en France, un manque d’appétence des investisseurs pour les projets hardware conçus et produits dans notre pays, alors que ces produits peuvent être vecteurs de forte valeur ajoutée, de transformation sociale et d’innovation. Le hardware est un relai de croissance important en cette période post-crise et devrait être considéré comme un secteur clé pour la France.

⚡Nous pensons aussi qu’une politique favorable à l’investissement dans les projets hardware devrait être mise en place par les pouvoirs publics, tenant compte des spécificités du secteur (échelles de temps, niveaux d’investissement, réglementation, etc.).

🧭Enfin, nous croyons que, comme pour toute industrie, la réussite de l’industrie hardware française passera par un fort niveau de structuration de sa filière. Regardez les leaders industriels mondiaux : l’Allemagne avec son mittelstand et l’Asie avec son réseau de sous-traitants très organisé. Pourquoi ont-ils réussi ? Parce que le métier d’industriel nécessite énormément de sous-traitants, prestataires, partenaires et le niveau d’organisation de la filière est déterminant. En France, les acteurs sont encore trop isolés et ont du mal à se retrouver dans leur écosystème. Tous ensemble, nous pouvons, nous aussi, nous coordonner et réussir.

🎯Il est temps pour notre pays de comprendre les spécificités du hardware, ses enjeux pour notre pays et le besoin de structuration.

Notre association Hardware France, par des actions concrètes, entend adresser les besoins spécifiques des entreprises fabricantes de hardware et contribuer à la structuration de la filière.

Le Made in France dans le Hardware

A l'occasion de la tenue du salon "Made in France", que peut-on dire du « Made in France » dans le hardware ?


Tout d’abord, le hardware made in France existe-t-il vraiment ?


🛠Oui, le hardware fabriqué en France existe depuis longtemps. Autrefois, il s’agissait plutôt de grands groupes accompagnés par un réseau de sous-traitants, qui fabriquaient des produits de haute technicité ou nécessitant une production locale en raison des coûts de transport notamment.


👨‍🔧Puis, on a vu émerger des startups fabricants de hardware. Plutôt que de chercher à adresser des marchés banalisés, elles ont eu l’intelligence de se démarquer par l’innovation. Elles sont plusieurs centaines à présent. Il y a déjà des premières success stories de startups françaises. Pour autant, cela reste rare et on ne peut pas encore crier victoire, le métier de fabricant restant difficile.


🧭Le Made in France pose la question de la localisation de l’assemblage et la valeur ajoutée. Soyons clair : se lancer dans la production locale n’est pas une mince affaire et dépend de tant de paramètres que nous pensons qu’il ne sert à rien d’opposer les entreprises qui sont made in France et celles qui ne le sont pas.


🚀Nous souhaitons juste rapporter ici un fait: il y a aujourd’hui une tendance très marquée en faveur de la production en France. Parce ce que beaucoup d’entreprises se sont rendu compte que la production en Asie induisait des coûts cachés et rendait difficile l’amélioration incrémentale. A l’opposé, produire en France permet plus de réactivité, d’apporter des améliorations constantes et mieux contrôler l’impact environnemental. Ces qualités sont aujourd’hui valorisées par les clients finaux, tant mieux ! De plus, notre pays bénéficie d’un bon écosystème, de nombreux sous-traitants et les entrepreneurs peuvent trouver des aides.


🦾Pour autant, la production en France reste difficile: Les sous-traitants ne sont pas encore tous habitués à travailler avec les startups; les bons profils acceptent difficilement d’aller vivre dans les territoires près les lieux de production; les investisseurs se méfient du hardware en général ; le hardware n’a pas bonne image et les politiques publiques sont peu favorables.


🎖Produire ou ne pas produire en France? Il n’y a pas de modèle idéal, chaque cas est particulier. Mais nous disons bravo aux entreprises qui ont réussi le pari de produire en France.


🎯Si notre pays veut voir se développer le made in France dans le hardware, nous pensons qu’il faut que le secteur croie en lui, resserre ses liens et se fasse entendre pour faire évoluer les esprits et lever les freins.


Rejoignez-nous. Ensemble, nous serons plus forts et pourrons aider à ce que le Made in France redessine notre pays durablement

Hardware France au Salon MIF

IMG_7968.JPG
IMG_7965.JPG
IMG_7956.JPG

Le 11 novembre 2021, Hardware France était présent au Salon du Made in France. Nous avons le plaisir de rencontrer plusieurs fabricants hardware présents : Daan Tech, Kippit, Caveasy. Bravo pour vos réalisations et votre parcours !

Pour un investissement conquérant dans le hardware français

La plus grande capitalisation boursière mondiale est Apple, une entreprise du hardware.

Pourtant, en France, les investisseurs font preuve de peu d’appétence pour les projets hardware.

Pourquoi ce manque d’attractivité, alors qu’il s’agit d’un secteur au potentiel économique considérable ?

Nous pensons qu’il y a, en France, des idées reçues qui doivent être reconsidérées.

⌚Tout d’abord, le ROI du hardware est souvent considéré comme trop long. Certes, le rythme de production d’un produit hardware est limité par la vitesse de production et distribution, alors que le logiciel permet une vitesse de duplication plus rapide. Pour autant, notre pays devrait se dégager de ce "software-centrisme" et les investisseurs gagneraient à observer les réussites qui se multiplient dans le hardware. De plus, les choses changent : les produits hardware rendent possibles des nouveaux modèles économiques réduisant ainsi la durée du ROI.

🌍Ensuite, il y a la question de la concurrence de la Chine qui pourrait fabriquer rapidement un produit équivalent et celle des GAFA. Certes, cette concurrence potentielle existe, mais être le premier sur un nouveau marché constitue un atout considérable et on peut être un N°1 mondial même quand l’on est français, grâce aux compétences et au formidable écosystème français. Et puis, la valorisation d’une entreprise hardware se détermine aussi par son savoir-faire et savoir-produire et celle de ses brevets.

⚰Enfin, certains investisseurs considèrent que le risque de faillite serait plus important dans le hardware que dans d’autres secteurs. Certes, le métier de fabricant hardware est difficile, mais il n’y a pas de surmortalité de ces entreprises. Le seul risque serait de continuer de croire qu’il y a un plus grand risque à investir dans les entreprises hardware car cela prive nécessairement ces entreprises des ressources nécessaires pour réussir.

Nous pensons qu’il est grand temps de remplacer le mot « risque » par le mot « opportunité » dans l’esprit des investisseurs.
Nous pensons aussi qu’il existe un « trou dans la raquette » dans les politiques publiques destinées à soutenir les startups industrielles en France et rassurer les investisseurs.

🚀C’est pourquoi, Hardware France propose de :
-     Mettre à l’honneur le hardware et l’excellence de la France dans ce domaine. Notre pays doit davantage montrer l’importance qu’il attache à ce secteur et ses enjeux
-     Mettre en œuvre les leviers recommandés par le récent rapport de l’IGS et CGE « leviers de développement des startups industrielles en phase d’industrialisation » : https://lnkd.in/dz6ZjwfF

Ensemble, ré-hardwarisons la France !

 

Nous applaudissons le rapport « développement des startups industrielles en phase d’industrialisation »

👏👏Nous applaudissons le rapport « Leviers de développement des startups industrielles en phase d’industrialisation » de l’Inspection Générale des Finances et du Conseil Générale de l’Economie, qui vient d’être publié et qui est accessible via ce lien :
https://lnkd.in/dz6ZjwfF

Les constats et les objectifs des propositions de ce rapport rejoignent ceux qui se dégagent des témoignages que nous avons recueillis dans le cadre des « interviews du Hardware » :


🔎Constats du rapport :
-         Les startups industrielles françaises représentent un fort gisement d’emplois potentiels et ont la « capacité de revitaliser l’emploi dans les territoires »
-         En phase initiale, ces entreprises disposent d’une « multitude d’aides publiques » …
-         .. par contre, beaucoup d’entre elles disparaissent lorsqu’elles arrivent en phase d’industrialisation, faute de financement, d’anticipation, de soutien, etc.
-         L’enjeu, pour les pouvoirs publics, est de concrétiser les projets industriels français en offrant « un cadre favorable aux startups qui sont prêtes à prendre le risque de l’industrialisation »


🖋Propositions du rapport :
-         l'État est incité à faire évoluer son modèle de soutien, pour lever les obstacles qui existent aujourd’hui, en agissant sur notamment deux niveaux :
o  aider les startups industrielles à trouver des capitaux / investisseurs, avec notamment des dispositifs spécifiques mis en place par l’Etat
o  améliorer l’accompagnement à l’industrialisation, en organisant mieux les forces vives de notre pays pour développer à grande échelle le « produire en France ».

💡Ce rapport ne porte pas que sur les startups industrielles hardware, mais nous y retrouvons les freins majeurs que Hardware France met en lumière depuis plusieurs mois : difficultés que constitue la phase d’industrialisation, difficultés pour trouver des investisseurs, difficultés associées à la réglementation.


⚙Nous pensons que ce rapport doit être rapidement suivi d’effets pour concrétiser la volonté des startups du hardware française de produire en France. La création de dizaines de milliers d’emplois est en jeu.


👨‍🔧En matière d’accompagnement des startups, Hardware France se positionne comme un acteur clé, grâce notamment à la base de données des prestataires de l’écosystème, le guide des bonnes pratiques et le partage d’expériences entre startups hardware industrielles françaises que nous mettons en place.

-

Le monde change : il est temps d'actualiser les repères sur le hardware

Autrefois, on disait : le « hardware est un bien banalisé » .. et que ça ne servait à rien de les concevoir ni les produire en France, hormis pour quelques niches de marché .. qu’il valait mieux laisser le hardware à d’autres pays .. et miser sur l’intelligence, la valeur ajoutée : le software.

Aujourd’hui, les choses ont beaucoup changé, pour plusieurs raisons :


✅ Le matériel se spécialise : Les innovations s’appuient de plus en plus sur des produits électroniques diversifiés et différenciés (IoT, robotique, nouveaux transports, cleantech ..).


✅ De nouveaux business models émergent, grâce aux nouveaux usages, rendus possibles par le hardware, qui sont autant de gisements de croissance


✅ Pour atteindre des prix de revient bas, la production n’a plus besoin d’être localisée en Asie


✅ La proximité entre R&D et lieu de production est devenue clé pour le time-to-market, la durabilité des produits et les performances environnementales


✅ La crise du Covid-19 a montré l’importance de la souveraineté et l’indépendance en matière de hardware

C’est pourquoi, à Hardware France, nous œuvrons pour que le secteur des fabricants hardware soit, à nouveau, valorisé et que notre pays mise sur les innovations hardware pour redevenir une nation industrielle qu’elle était et retrouver les points de croissance qui lui manquent.

Nous rassemblons aujourd’hui les startups françaises du hardware pour qu’elles :
-         👏Soient mises à l’honneur
-         🏋️‍♀️Disposent d’outils pour développer leurs activités
-         📢Voient leurs spécificités reconnues et adressées
-         ✨Trouvent la confiance des investisseurs
-         🏭Tirent pleinement parti de l’écosystème industriel français
-         👍Bénéficient d’une mutualisation forte des expériences, des expertises, des matériels, etc.

 

bottom of page